New York, New York! / by Loic Da Silva

Ça fait plus d’un mois maintenant que Cordeone a attérri à Brooklyn, il est venu nous livrer son ressenti sur cette ville que l’on nomme “the big apple”.

Depuis son arrivée en novembre, Cordeone a eu le plaisir de visiter l’une des plus incroyables villes au monde et a pris le temps de découvrir ce qui la rends si spéciale. De Brooklyn jusqu’au Queens, il a profité de son séjour touristique pour rencontrer les musiciens de la scène locale et ainsi aiguiser son art.

Brooklyn a été plutôt accueillant pour Cordeone, d’après celui-ci. Forte Greene, Park Slope, Prospect Park, le Brooklyn Bridge- Dans tout ces quartiers, il s’est senti chez lui dans une ville souvent perçu par le reste du monde comme étant vibrante, mais froide.  

Pas d’erreur, Les New Yorkais sont parfois un peu rude et ont du mal à sourire; mais ils ont aussi un esprit très ouvert et amical. Depuis la multitude de culture qui y est représentée jusqu’à cette bonne énergie dans le monde musical, New York a beaucoup à offrir à ses visiteurs tel que Cordeone.

Disons que les New Yorkais sont direct. Quand ils ont quelque chose á dire, ils le disent. Que ce soit pour un compliment ou pour dire quelque chose de dure. Il y a moins d’hypocrisie qu’en France. Ils sont très fou et audacieux aussi je trouve. C’est une ville dans laquelle il se passe tellement de choses, certaines très bonnes et d’autres moins.

Malgré le caractère en dent de scie de New York, Cordeone a beaucoup aimé ce qu’il a pu voir et entendre jusqu’à present musicalement. La passion et la créativité des musiciens qu’il a pu rencontré l’ont inspiré dans son propre travail et lui ont donné un souffle nouveau a apporter á ses projets.

Dans le tout premier club de jazz oú je suis allé dans Manhattan, j’ai rencontré l’incroyable batteur Roberto Robinson. On a vraiment acroché, alors je l’ai recontacté pour se connaitre un peu plus musicalement autour de quelques-unes de mes nouvelles compositions. Je voulais voir à quoi ma musique pouvait ressembler avec sa façon a lui de jouer. Je lui ai alors demandé avec quel bassiste il aimait jouer, et il m’a présenter Shelly Shellz. Quand je les ai entendu pour la première fois jouer ensemble lors d’une soirée hip hop, j’ai tout de suite été touché par la puissance du son qu’ils avaient. Cela m’a beaucoup inspiré pour la direction artistique que je voulais prendre. Ça a été le clou de mon voyage.

Dans le prochain mois et demi qu’il lui reste à New York, Cordeone sera continuellement à la recherche de nouveaux musiciens à écouter et restera attentif à ce que la ville a à offrir.

New York est une ville magique oú tout peut arriver. Mon road trip n’est pas encore terminé.

-----------------------------------------

Renseignez-vous sur les prochaines dates de Cordeone en cliquant ici.

Vida, le premier album de Cordeone, est disponible pour achat sur Amazon.

Profitez d'un téléchargement gratuit de la musique de Cordeone ici